Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Pineau D’Aunis est lié à la vallée de la Loire depuis des temps oubliés et des témoignages datant de 1183 qui nous confirment comment cette grappe fut nommée Pineau par sa ressemblance au feuillage d’un pin, triangulaire et sombre. Sur l’origine du terme Aunis une controverse est toujours présente qui se divise en deux courants de pensée ; la première suppose qu’il vient du nom d’un petit fief du Duché d’Aquitaine, la seconde d’un couvent situé dans la zone de Saumur. Cépage qui, le long des siècles, a vu des périodes de gloire s’alterner à des périodes sombres ; les meilleurs moments furent lors du Moyen-âge, quand le roi Henri II en fut un admirateur inestimable, tout comme Henri III ; il fut même utilisé comme cadeau de paix pour la fin de la guerre de cent ans, entre Charles VII et Philippe le Bon. Il est vrai cependant qu’il doit en partie sa notoriété à l’abus familier du terme Pineau, utilisé aussi bien pour le Chenin Blanc que le Pinot noir ; telle coutume porta lentement à la conviction qu’il fut une variante de la baie rouge du plus noble Chenin Blanc, cépage utilisé de manière considérable pour des dénominations de la Loire, mais les technologies modernes, à travers l’ADN, en ont confirmé l’extranéité totale.

Au XXème siècle, il risque par contre deux fois l'extinction, la première avec l'avènement du phylloxéra et la seconde avec la construction de la ligne à grande vitesse qui réunit Paris à Bordeaux. L’effort de quelques viticulteurs, au début des années quatre-vingt dix, a obtenu la survivance de tels raisins, selon les différents AOC, qui peuvent être vinifiés purs ou unis à d’autres variétés. Une entreprise qui produit un Pineau d’Aunis, exemplaire pour la typologie, est le Domaine de Cézin d' Amandine et Xavier Fresneau avec une expérience de quatre générations. Leur Aunis 2014 est réalisé avec des raisins cultivés dans la commune de Marcon, au cœur des vignobles de la vallée du Loir dans une propriété de 16 hectares dont 7 destinés au rouge Coteaux de Loir. La couleur est d’un rouge pas trop chargé, ressemblant à celle du traditionnel Pinot Noir. Le nez est simple mais intense avec des saveurs de fruits rouges, cannelle et poivre blanc. En bouche il se présente équilibré avec une présence tannique modérée qui ne domine pas les essences aromatiques du vin, cohérent avec le nez, délicat il s’apprécie par sa simplicité, avec cette note épicée toujours présente, signe unique et typique de l’expression initiale.

Tag(s) : #CoteauxduLoir

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :